Pratique de la PLE et résistance

Questions techniques et pédagogiques sur la pratique du nettoyage karmique, émotionnel et structurel
Règles du forum
Cette section est réservée aux élèves et anciens élèves de nos formations en énergétique.
Avatar du membre
Séverine
Messages : 7
Enregistré le : lun. avr. 13, 2020 11:45 am

Pratique de la PLE et résistance

Message non lu par Séverine » lun. avr. 13, 2020 1:29 pm

Bonjour Camille,

Je crée ce post car je me retrouve souvent face à de grosses résistances quant à ma pratique de la PLE.

Pour être plus précise cela se traduit chez moi de plusieurs façons :

- lorsque j'entame un travail sur planche il arrive que d'un coup la résistance soit telle que quoique je fasse ça bloque (j'utilise évidement l'amour et la gratitude, le rajem, et autres conseils que tu nous as appris).

- avant même de commencer tout en moi se bloque et je me retrouve devant ma planche complètement coupée de mes ressentis kinesthésiques ... J'essaye alors d'avancer et je sens que le travail que je fais et comme "à côté"

- durant certaines libérations j'ai l'impression de plus refouler que de libérer, comme si la résistance m’empêchait alors de me libérer vraiment ...

J'avoue que ces moments là me renvoie à une forme de désespoir (que j'essaye de traiter et hop résistance à nouveau).

Que me conseillerais-tu ?

Je te remercie d'avance pour le temps que tu consacreras à cette réponse.

Avatar du membre
Camille
Site Admin
Messages : 39
Enregistré le : mer. oct. 16, 2019 5:24 pm

Re: Pratique de la PLE et résistance

Message non lu par Camille » mar. avr. 14, 2020 11:41 pm

Bonjour Séverine,

Je te propose d'explorer la résistance qui se manifeste à toi d'une manière "psychologique" (ce n'est pas ma thématique en général mais l'abord ici me semble pertinent).

Que se passerait-il pour toi si tu parvenais finalement à libérer les blocages sur lesquels tu travailles ? Que crains-tu si tu y parviens ?

La libération émotionnelle par la PLE ou toute autre méthode énergétique pertinente se fait en général suivant un élan du cœur qui aspire à une nouvelle respiration, à un nouvel état d'être, à un nouveau lendemain. En général, le processus de libération intervient dans la vie après que nous ayons fait le choix de changer, à savoir un nouveau choix.

C'est de ce nouveau choix que découle de façon naturelle notre action de déconditionnement énergétique du corps karmique. Notons que, d'une certaine manière, il est possible dans l'absolu de travailler en PLE sur tous les conditionnements quel que soit l'avancée de nos choix mais qu'effectivement nous allons pour cela devoir luter contre la quantité d'énergie que nous mettons à maintenir un choix ancien.

Dans le cas présent, concernant la situation que tu nous expose, il me semble que le fond de la question te concernant est celle du choix. Peut-être crains tu que cette émotion, une fois libérée, n'assure plus dans ta vie une fonction qu'elle remplit pour l'instant et que, finalement, tu ne souhaite pas vraiment la libérer.

Note qu'avec une détermination suffisante et même si le choix inconscient n'est pas encore fait, il est possible de libérer tout blocage ou toute situation. Cela te demandera beaucoup plus de concentration et d'efforts pour l'écoute qu'à l'habitude mais demeure néanmoins possible et il arrive qu'après la ou les premières couches, le mécanisme de résistance s'amenuise voir disparaisse entièrement. Il est alors possible de reprendre un travail "ordinaire" sans efforts ou lutte particulière (car il n'y a alors plus de conflit interne, l'action et le choix sont "alignés").

Dans la situation que tu nous présente, la solution me semble plus relever du choix que de la technique. Choisir est parfois compliqué et l'inconnu fait parfois si peur que certains choix demandent à mûrir jusqu'à devenir évidents et incontournables à un moment donné.

Je te suggérerais donc d'approfondir ton introspection quand aux bénéfices inconscients que tu penses tirer de ton choix actuel et de peser en conscience l'opportunité (ou non) de changer.

Il est possible qu'une simple introspection approfondie te pousse à te rendre compte que tu veux vraiment changer, que tu es prête, pour le grand saut, un saut vers l'inconnu...

Il est aussi possible que la situation aie besoin de finir de mûrir (voir de pourrir) afin que se révèle pour toi tous les aspects de la situation interne qui te traverse actuellement.

Il ne se pose pas à toi de problème définitif, sache que rien ne s'oppose techniquement à la libération émotionnelle dans le cas présent et qu'il me semble que tu gagnera à explorer la question du choix, de l'alignement et des bénéfices secondaires que tu peux tirer de cette résistance.

Peut-être cette réponse pourrait être complétée et, si tu en ressens le besoin, n'hésites pas à nous donner des précisions dans le cas où cette réponse ne te semblerait pas pertinente quand à ta problématique.

Quoi qu'il en soit, rassures toi, tu as le temps et finalement nous n'arrivons jamais nulle part ailleurs.
À bientôt.

Répondre
cron