guides

Et toutes les autres questions techniques et pédagogiques quant aux pratiques mystiques et énergétiques.
Avatar du membre
Nadine
Messages : 9
Enregistré le : sam. mars 14, 2020 8:03 am

guides

Message non lu par Nadine » ven. avr. 10, 2020 8:19 am

Bonjour Camille,
existe -t'il un protocole pour contacter ses guides et communiquer avec eux pour savoir de façon claire notre mission d’âme ainsi que celle d'autres personnes qui le demande?
Merci pour ta réponse.

Avatar du membre
Camille
Site Admin
Messages : 39
Enregistré le : mer. oct. 16, 2019 5:24 pm

Canaliser ses guides par claire-audience et / ou en hypnose spirituelle

Message non lu par Camille » sam. avr. 11, 2020 10:57 am

Bonjour Nadine,

Merci pour ta question.

Nous allons considérer deux approches pour tenter d'y répondre, l'une purement énergétique, l'autre plus ouverte.

L'approche énergétique :

Pour arriver à un niveau d'échange suffisamment complexe pour entretenir de vraies discussions ouvertes avec les guides par la pratique mystique, tu dois déjà avoir développé ta claire-audience et/ou ta claire vision. Nous travaillerons la claire-audience dans notre prochain stage ;) et il y a plusieurs exercices de claire-vision à la fin du manuel de cycle 1 en PLE. D'ici là, voici quelques principes généraux que tu peux explorer pour ton meilleur profit :

La claire-audience consiste à s'harmoniser avec le niveau vibratoire le plus bas auquel peuvent descendre nos guides. Ce niveau vibratoire est déjà élevé pour nous et il implique, pour l'atteindre, un état avancé de silence intérieur, de présence, d'ouverture du cœur. Une des briques fondamentales de la canalisation sera donc (comme dans tous les arts mystiques, tu l'auras remarquée) dans la pratique de l'écoute active silencieuse, de la méditation.

1 - Pour cette étape, tu peux concrètement utiliser une planche 0-100% en PLE avec l'intention suivante "J'établis mon canal d'attention à la fréquence de communication avec mes Guides de lumière et peut interagir avec eux". Pendant que tu alignera cette intention, prend conscience de l'ensemble de ton corps (idéalement de ton aura) et attache une importance particulière aux quatre chakras supérieurs.
Une fois cette connexion établie, tu dois sentir clairement dans ton corps une vibration légère et fluide, agréable accompagnée d'un relâchement / ouverture au sommet de ton crane voir (facultativement pour l'instant) au niveau de ton chakra du cœur.

Une fois cette connexion établie (elle peut rapidement se couper si la vigilance vient à manquer), tu peux même leur demander de te manifester physiquement leur présence et tu auras la surprise et la joie de les sentir te prendre la main ou te caresser le bras (ton sens subtil kinesthésique que tu maîtrise déjà fera le travail).

L'intégration et la reconnaissance de cette étape de connexion dans la présence au niveau vibratoire des guides est sans aucuns doutes l'aspect le plus important de la pratique de canalisation. Répètes donc cet exercice à souhait.

2 - Depuis cet état vibratoire, cette "connexion" aux plans de la guidance, en portant toute ton attention sur le flux vibratoire installé dans un ou plusieurs de tes chakras, amuse toi à poser une question simple puis à écouter les variations vibratoires dans tes chakras, sans attentes. Si tu travailles correctement, à ce stade, tu pourras ressentir une série d'impulsions puis à nouveau le flux doux et ininterrompu du niveau vibratoire des guides.

3 - Une fois les deux premières étapes validées, entraîne toi à "descendre ta conscience" au niveau du chakra du cœur et pose l'intention d'y recevoir directement toutes ces impulsions et écoutes les à cet endroit (nous verrons plus tard qu'il s'agira ensuite d'englober tous les chakras pour se diriger vers une perception complète de ces plans du subtil). Cette action de descendre la conscience te permet de t'éloigner de la sphère mentale qui aura tendance à parasiter tes canalisations, ce point n'est donc pas à négliger.

4 - À présent, sache que chaque impulsion correspond à un concept. Tu n'as qu'à autoriser ton mental (pas ton ego ni ton dialogue intérieur, attention, la pratique te permettra de différencier les deux) à transformer chaque impulsion, de lui même, instantanément et sans réflexion, en mot. Si ton état interne est suffisamment en présence et dans le lâcher-prise, tu "entendra" (dans ton mental mais avec une "intonation" différente) un mot suivre chaque impulsion.

Voici, en attendant une initiation directe plus complète et plus progressive les pistes d'entrées dans le monde de la claire-audience. Pratiques comme tu sais le faire et tu auras rapidement des expériences intéressantes ;)


Notes (importantes) de pratique :

- Si l'on ne se trouve pas sur la vibration des guides, on canalisera autre chose que les guides. Prendre le temps d'identifier leur présence, leur vibration et apprendre à s'y maintenir par un état de silence intérieur et d'ouverture du cœur est donc fondamental.

- Deux mots peuvent parfois se présenter pour une seule impulsion. Le langage de l'énergie étant l'intention, c'est notre interface mentale qui est obligée de trouver une correspondance dans notre vocabulaire propre. Quand le concept guidesque n'a pas d'équivalent exact dans le langage humain, deux mots, en général proches ou synonymes, sont proposés (et à un niveau d'intuition plus fin, on comprend silencieusement l'idée transmise).

- La "clarté" d'un canal, c'est à dire la pertinence de ce qu'il parvient à transcrire au plan conscient dépendra avant tout de la connexion et du lâcher prise mais aussi énormément de notre capacité à ne pas laisser le mental-ego intervenir avec ses idées, ses attentes et ses concepts. Moins l'égo est fort, plus la canalisation est claire. C'est ici que le travail spirituel est indispensable pour devenir un canal fiable. Pour peu que la "connexion" soit perdue ou que le mental-égo intervienne, les contenus de la canalisation seront faux.

- La "pureté" d'une canalisation peut être exprimée en pourcentages. Aussi, tu peux grâce à une planche en PLE et le kinesthésique (pour rappel toujours plus fiable car loin du mental) évaluer le pourcentage de "clarté" de ton canal et ce en moyenne ainsi que pour chaque canalisation. Tu peux également utiliser une planche en oui non (en pourcentages) pour évaluer après coup par la PLE la véracité des réponses reçues.

- Attention, canaliser pour quelqu'un d'autre est une grande responsabilité. Pèse en toi ce choix avant de le pratiquer.


Par l'hypnose spirituelle :

Le moyen le plus "simple" pour aider quelqu'un à échanger directement avec ses guides (c'est lui alors qui "canalise" et la mire est donc différente) est la pratique des protocoles de guidance ou d'entre-vie en hypnose spirituelle. C'est de loin le plus simple et le plus rapide car la transe permet d'atteindre sans résistances des états de lâcher-prise et de présence profond adéquats à la canalisation (ici par la transe).

Tu peux suivre la formation en hypnose spirituelle (à laquelle je sais que tu es inscrite ;) ) pour cela.

Merci d'ouvrir ce sujet passionnant,
Au plaisir de te lire,

:)

Clémentine
Messages : 15
Enregistré le : mer. oct. 30, 2019 4:34 pm

Re: guides

Message non lu par Clémentine » mar. avr. 28, 2020 10:51 am

Je ne l'avais pas encore fait : merci pour ta réponse j'utilise systématiquement ton cadran de « canal d'intention à la fréquence de communication des guides de lumière » quand je veux communiquer de manière formelle mais je ne communique pas toujours de cette manière : ça peut venir spontanément en journée, ou le soir avant de m'endormir. Est-ce cela qu'on appelle la communication transpersonnelle ?

J’entends des réponses très spontanées qui arrivent avant même la fin de la question à l’intérieur de ma tête. Parfois avec ma voix et rarement avec une autre tonalité. J'ai donc parfois des difficultés à faire le trie avec avec mon dialogue intérieur.

J'ai également fait l'expérience de voix extérieures neutres voire pas amicales du tout. Je me suis surprise d'ailleurs à ne pas en avoir peur.
J'aimerais savoir comment se fait-il que je me branche spontanément sur ces fréquences-là. Cela arrive systématiquement au moment de l'endormissement et dernièrement je crois que j'ai confondu un défunt (pas inamical) avec un guide.

J'ai bien lu qu'avec la pratique cela s'affinerait, mes perceptions ne se manifestent pas vers le chakra du cœur (pour l'instant), comme je l'ai dit ailleurs j'ai des sursauts et aussi la sensation que les os de mon crane bougent, donc ce magnifique concept de « voir avec le cœur » « se centrer dans le cœur » ça reste assez floue.

Je te remercie pour ta disponibilité sur ce forum et tes éclairages précieux

et Merci autres membres du forum qui lancent des discussions très intéressantes qui amènent réflexion

Avatar du membre
Camille
Site Admin
Messages : 39
Enregistré le : mer. oct. 16, 2019 5:24 pm

Re: guides

Message non lu par Camille » mer. avr. 29, 2020 10:19 am

Bonjour Clémentine,

Le terme de "communication trans-personnelle" (qui est un peu pompeux à mon sens) désigne l'ensemble des phénomènes de communication via l'énergie et les perceptions subtiles.

On y englobe généralement la guidance, les échanges avec les défunts, la communication avec les plantes ou les animaux mais, en dernière analyse, on peut y intégrer la communication (ou tout du moins la prise d'information) sur tout type d'énergie, de forme ou de phénomène qu'il soit sur nos plans d'incarnation ou non. C'est ce que Don Juan Matus dans l'oeuvre de Carlos Castaneda nomme "voir". Un des termes approprié, si il est prit au sens large est celui de "canalisation" ou de "dialogue avec l'énergie". Ce ne sont que des mots, le processus de fond restant toujours le même.
J’entends des réponses très spontanées qui arrivent avant même la fin de la question à l’intérieur de ma tête. Parfois avec ma voix et rarement avec une autre tonalité. J'ai donc parfois des difficultés à faire le trie avec avec mon dialogue intérieur.
C'est en effet un des points les plus délicats et qui mérite le plus notre attention. D'une façon générale, toutes les informations canalisées ont une intensité inférieure à la voix bruyante du mental (raison pour laquelle nous n'y avons pas spontanément accès en tant qu'êtres humains, ou rarement.
La meilleure sécurité est de prendre le temps d'une méditation profonde et apaisée avant de vouloir évaluer qui est qui, surtout si les questions posées représentent des enjeux pour toi.
J'ai également fait l'expérience de voix extérieures neutres voire pas amicales du tout. Je me suis surprise d'ailleurs à ne pas en avoir peur.
J'aimerais savoir comment se fait-il que je me branche spontanément sur ces fréquences-là. Cela arrive systématiquement au moment de l'endormissement et dernièrement je crois que j'ai confondu un défunt (pas inamical) avec un guide.
D'une manière générale, dès que notre attention se pose sur un sujet, un objet ou quoi que ce soit d'autre, un "pont d'attention" est établit (la base d'une communication). Il suffit que ton attention glisse vers la vibration de l'astral ou vers la pensée des défunts pour que des liens de communications s'établissent.
Effectivement, au moment de l'endormissement, notre attention n'est plus vraiment "tenue" et c'est un moment où le genre d'expérience que tu rencontre peut se produire. Il n'y a cependant aucun danger ou problème fondamental à ce qui t'arrive et comme d'une manière générale je te conseillerais de toujours prendre avec discernement personnel tout ce que tu canalise (guides inclus), cela ne devrait pas t'induire en erreurs ou en compréhension ;)
J'ai bien lu qu'avec la pratique cela s'affinerait, mes perceptions ne se manifestent pas vers le chakra du cœur (pour l'instant), comme je l'ai dit ailleurs j'ai des sursauts et aussi la sensation que les os de mon crane bougent, donc ce magnifique concept de « voir avec le cœur » « se centrer dans le cœur » ça reste assez floue.
"- Maître, maître, quel est le secret de la Voie ?
- Pratiquer, pratiquer, pratiquer"

L'aspect Yin de la connaissance dans lequel entre la radiesthésie et la canalisation est sans doute le plus délicat à développer, non pas d'une difficulté intrinsèque au processus qui est en réalité très simple mais du fait de tout nos blocages, croyances, valeurs, désirs, espoirs et peurs qui s'opposent énergétiquement à la bonne compréhension des informations reçues. Les progrès dans ces domaines se feront naturellement (sans plus de technique) avec les progrès en terme de présence (et de silence intérieur), de libération des peurs, désirs et autres blocages, attentes ou représentations limitantes. Il n'y a effectivement que la pratique qui petit à petit mettra de l'ordre dans toutes ces perceptions parfois incertaines, pratique qui te donnera une connaissance directe plus étendue des subtilités de ces phénomènes.

« voir avec le cœur » « se centrer dans le cœur » ça reste assez floue.
Je ne vais pas traiter ce sujet complexe aujourd'hui mais te proposer quelques pistes d'observation :

- Où dirais-tu que "ton toi" se trouve dans ton corps ? Si tu devais montrer avec ton doigt quel est l'endroit dans ton corps où ta conscience réside, quel serait-il ?

La plupart du temps, la réponse est "au niveau ou dans la tête" car c'est effectivement ce que l'on ressens quand notre attention se trouve dans la sphère mentale.

- En méditation, poses toi à nouveau cette question, il se pourrait que la réponse devienne... Différente.

"Être dans le cœur" revient par une image à désigner un déplacement de notre point de perception, de la sphère mentale à l'une des sphères non-mentales (le cœur étant un centre énergétique important puisqu'il est un point d'équilibre entre l'animal et le mental. Quand on "est dans le cœur", la réponse à la première question est, de façon évidente (perceptive), "ma conscience est dans ma poitrine".

Dans les arts martiaux et en asie, on privilégie souvent un glissement de la conscience au niveau du hara (centre de la volonté agissante) et on apprend à cette occasion à déplacer cette dernière au niveau du bas-ventre (hara).

L'exercice qui consiste à s'immerger dans chacun de ses chakras (voir formation) revient à une forme d'entrainement à ce déplacement de la focale de la conscience.

J'espère que ces quelques pistes t'aideront dans ton exploration.
Je te remercie pour ta disponibilité sur ce forum et tes éclairages précieux
C'est avec joie, merci de me donner l'occasion de ce partage.

Clémentine
Messages : 15
Enregistré le : mer. oct. 30, 2019 4:34 pm

Re: guides

Message non lu par Clémentine » jeu. avr. 30, 2020 7:04 am

Bonjour Camille
Camille a écrit :
mer. avr. 29, 2020 10:19 am
"- Maître, maître, quel est le secret de la Voie ?
- Pratiquer, pratiquer, pratiquer"
:lol: j'y vais de ce pas

Intéressant comme toutes les discussions de ce forum m'amène à réexplorer des aspects du cours que j'avais lus sans forcement m'y attarder. C'est donc le bon moment ;)

Merci

Répondre
cron